DragonMamsMD

Masterclass 2013 #2 – Axel De Booseré

22 août 2013

Un masterclass sur le Dragon d’Evgueni Schwartz

Axel De Booseré  et la promotion #3 de FOTTI

Le Dragon
Depuis 400 ans, un dragon de légende règne en tyran sur une cité avec la complicité de quelques dirigeant politiques bien installés. Jusqu’au jour où arrive Lancelot, héros professionnel. Malgré les réticences de la population – le dragon n’est-il pas invulnérable -, il défie la bête et la tue. Mais, blessé, il quitte la ville et les potentats s’attribuent sa victoire sans que le peuple ne bronche. Seule Elsa, promise au nouveau président, se rebelle… Telle est la fable du Dragon, un conte théâtral écrit durant la seconde guerre mondiale par Evgueni Schwartz.

Cette œuvre s’inscrit dans une référence historique forte. En dénonçant le régime totalitaire de l’Allemagne nazie durant la seconde guerre mondiale et dans l’immédiate après-guerre, elle met en exergue les fonctionnements de celui-ci : règne de l’arbitraire, cruauté, répression, perversion des dirigeants, conformisme et démoralisation de la population. Ces dénonciations historiques continuent de proposer, aujourd’hui encore, une réflexion judicieuse sur le totalitarisme hitlérien et ses répercussions sur le peuple allemand.  Mais au-delà du contexte historique et politique, ce sont toutes les formes de totalitarisme qui sont touchées par ce texte car Le Dragon n’est pas qu’une allégorie historique ; c’est un appel à la conscience et à la responsabilité citoyennes.

Car la question principale du Dragon est  : Comment transformer le monde dans lequel nous vivons ? Or Lancelot, le héros, seul ne peut rien. Née de bons sentiments, d’un profond esprit de justice, sa première action ne produit guère de résultat. Une tête tombe, une autre la remplace et la population reste dans le même état. Le Dragon nous parle surtout de cette responsabilité des citoyens dans le fonctionnement de leur société.

Aujourd’hui, la force et la pertinence de cette pièce réside dans le fait que chacun en fonction de sa nationalité, de son histoire et de sa culture peut y trouver une référence personnelle. C’est cette recherche que propose de parcourir cette Master-classe.

> Présentation publique le 20 septembre au Centre d’interprétation de Toubacouta

> Masterclass du 10 au 21 septembre 2013

 

Axel De Booseré

Après une formation au Conservatoire de Liège (Belgique), il entame une carrière d’acteur au Théâtre du Campagnol. Il rencontrera ensuite des metteurs en scène tels que André Steiger, Jean-Claude Berutti et Jacques Delcuvellerie.

Il enseigne durant une dizaine d’années et met en scène plusieurs pièces en collaboration avec d’autres artistes dont Baal de Brecht et Partage de Midi de Claudel. Mais c’est en 1999 que son travail prend son ampleur dans sa rencontre avec la scénographe Maggy Jacot. Avec elle, il réalise durant 12 ans les créations de la Compagnie Arsenic dont il assumait également la direction artistique.
Durant cette période, cette compagnie itinérante proposa des spectacles dans des lieux mobiles à chaque fois revisités qui ont rassemblé un très large public. En effet, ce n’est pas moins de 200.000 spectateurs qui assistèrent à l’une des 1.200 représentations du Dragon, d’Éclats d’Harms Cabaret, de Macbeth, de Dérapages ou du Géant de Kaillass.

Aujourd’hui, sa collaboration avec Maggy Jacot et l’équipe artistique qui s’est rassemblée autour de leur duo entame un nouveau parcours avec la Compagnie Pop-up qu’ils viennent de fonder.